V comme...  Anne Villacèque

Présentation

Née en 1963, d’abord documentariste, cette cinéaste de la cruauté s’est imposée en 2000 avec une première fiction atypique et douloureuse, Petite Chérie.

Plus d'informations

Son deuxième long métrage, Riviera, confirme cinq ans plus tard ses obsessions : l’amour dévorant des géniteurs pour leur enfant, le marchandage sexuel et affectif… En outre elle aime offrir des rôles de clowns blancs à des comiques : elle a distribué coup sur coup Patrick Préjean dans le rôle d’un papa aimant et gentil et Elie Seimoun dans celui d’un homme doux cachant un secret.

Restez connectés sur UniversCiné

Newsletter

Top

Top des ventes

Communauté

Faites votre cinéma

  • uncertaintempsdarret au sujet de : Strange Particles

      1/10

    Meilleur premier film, cela laisse rêveur. Vu au festival à son dernier jour. Un personnage et une situation. Mais le cinéaste en use et en abuse, d'une façon à la fois complaisante et sadique. Konstantin est peut-être un savant mais il est aussi rigide et la confrontation avec la dispersion de la jeunesse le rend quasi hystérique. Malaise : la caméra traque ces moments, les prolonge, le pousse à surjouer jusqu'à la nausée son sentiment de décalage et d'impuissance, cadre serré sur son visage tendu, parfois désespéré. Assez infect.