Soyez cinéphiles, rembobinez

M comme...  Hans Petter Moland

Présentation

Né en 1955, il a grandi dans une ferme près d’Oslo puis rejoint le Emerson College dont il sort diplômé en 1978, section cinéma...

Plus d'informations

Il mène alors une brillante carrière dans la publicité. Puis il est révélé en 1993 dès son premier long-métrage, Secondløitnanten (The last Lieutenant), un film de guerre qui reçoit un accueil enthousiaste et obtient en Norvège le prix du Meilleur film de l'année et du Meilleur acteur (pour Espen Skonberg)

Il est aujourd’hui l'un des cinéastes norvégiens les plus réputés. Les critiques soulignent la force des portraits de ses personnages, des êtres souvent ordinaires placés dans des situtations exceptionneles ou des environnements hostiles.

En 1995, Kjærlighetens kjøtere (Zero Kelvin) assoit sa notoriété. Il installe un suspense surprenant en racontant l'histoire de trois chasseurs de phoques forcés de cohabiter dans un même chalet au Groenland. Commence une collaboration fructueuse avec l'acteur Stellan Skarsgård qui va devenir son interprète privilégié.

En 2000, Aberdeen met en scène Lena Headey dans le rôle d'une jeune femme d'affaires anglaise dont la mère (Charlotte Rampling) lui demande de retrouver son père dont elle séparée depuis longtemps, car elle souffre d'un cancer et veut le revoir avant de mourir... Un jour, sa mère, Helen, qui habite Aberdeen en Écosse, lui apprend qu'elle est atteinte d'un cancer en phase terminale.

En 2004, The Beautiful Country est présenté en compétition au Festival de Berlin et, après une tournée des grands festivals européens, reçoit le prix du meilleur film au Festival du Film Nordique de Rouen. C'est un long voyage où un jeune Vietnamien part, à travers l'Asie et l'Amérique, à la recherche de ses parents qu'il n'a jamais connus; son père étant Américain et sa mère Vietnamienne. On retrouve au générique Nick Nolte et Tim Roth, mais aussi, en tant que producteur, Terrence Malick.

En 2006, Comrade Petersen (Gymnaslærer Pedersen) lui vaut le Prix du meilleur réalisateur au 30ème Festival international de Montréal. Tiré du best-seller de Dag Soldad, l'action se situe en 1968. Le héros, Knut Pedersen, est un professeur de lycée qui arrive dans une nouvelle ville avec ses rêves de vie bourgeoise. Lorsqu'il rencontre Nina, femme médecin et membre du parti marxiste léniniste AKP, sa vie prend un tournant décisif...

Le film est un immense succès dans son pays et vaut à l'actrice le Prix de la meilleure interprétation féminine de l'année aux équivalents norvégiens des Césars.

En 2010, Un chic type renoue avec un humour décalé porté par Stellan Skarsgård.

Restez connectés sur UniversCiné

Newsletter

Top

Top des ventes

Communauté

Faites votre cinéma

  • laurarebessi au sujet de : La Cour de Babel

      8/10

    J'ai adoré ce film! Le portrait des enfants, et de la prof, est d'une honnêteté jamais vue...