Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Gilles Perret : "La fiction permet aujourd’hui de bien terminer une histoire sociale."

VIDÉO [2022, 25'] Avec son premier long métrage de fiction, Gilles Perret se prend à rêver de lendemains qui chantent vraiment, en imaginant la reprise de leur usine par trois amis qui retournent les armes de la finance contre elle-même. Le film n’en est pas pour autant un pur fantasme. Ancré dans la vallée de l’Arve et sa réalité industrielle, dont Gilles Perret est originaire et qu’il avait déjà abordée dans Ma Mondialisation, la forme permet au réalisateur une écriture plus personnelle. Il revient ici sur la façon dont il a allié économie, comédie et souvenirs à une aventure de « pieds nickelés ».

Retrouvez le travail documentaire de Gilles Perret par ici.

Vous avez un bloqueur de publicités activé.
Certaines fonctionnalités du site peuvent être perturbées, veuillez le désactiver pour une meilleure expérience.