Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Comme une énième cigarette allumée, une autre cuite entretenue ou un nouveau flirt esquissé, le cinéma du sud-coréen Hong Sang-soo va et revient, mêlant chaque fois les mêmes motifs, et ils sont nombreux. Avec une science et une conscience amusées du récit, les films du cinéaste sont autant de variations, de tentatives pour capter les mouvements indicibles de nos cœurs.

Hill of Freedom

“Un des plus beaux et de plus accueillants points d’accès possibles” à l’œuvre de Hong Sang-soo, selon le critique Jean-Michel Frodon. Dans le désordre et la complexité des sentiments, des séquences et des lettres qui racontent une histoire d’amour passionnée, la mise en scène de HSS, faite de longues scènes dialoguées et d’une utilisation étonnante du zoom, trace une ligne claire d’une simplicité désarmante.

Un jour avec, un jour sans

À quoi ça tient, une histoire d’amour ? À l’alcool qui réussit ou pas, à une attention que l’on porte ou pas, à deux êtres qui se comprennent… ou pas. Un film miroir dans lequel se reflète les deux possibles d’une romance, voire même trois : première collaboration avec l’actrice Kim Min-hee, le film est aussi le début de la relation entre l’actrice et le réalisateur. Léopard d’or à Locarno en 2015.

Yourself and Yours

Est-ce l’alcool ou la passion qui brouille à ce point les personnages des films de Hong Sang-soo ? Toujours est-il que le cinéaste s’amuse souvent de cette confusion, ses intrigues se révélant parfois complexes. C’est encore plus vrai ici, dans un film où les impressions de déjà-vu et les fantômes du passé s'entremêlent dans un joyeux bordel. Coquille d’argent du meilleur réalisateur au festival de San Sebastián en 2016.

La Caméra de Claire

Omniprésent dans les festivals les plus importants, Hong Sang-soo ne se contente pas d’en abreuver les sélections à un rythme délirant, il y tourne aussi des films. La preuve avec celui-ci, tourné en marge du festival de Cannes. Déjà aperçue dans In Another Country (2012), l’espiègle légèreté d’Isabelle Huppert se font de nouveau à merveille dans le cinéma de HSS. Présenté en séance spéciale à Cannes en 2017, évidemment.

Grass

Savamment dosés, les motifs de Hong Sang-Soo prennent plus ou moins de place dans chacun de ses films. Parmi ces obsessions, le café, endroit privilégié par les personnages du Coréen, est carrément le décor unique de Grass. Carrefour des êtres, de leurs histoires et de leurs passions, il est la source inépuisable des récits qu’en tire sa patronne. Un alter ego de plus pour le cinéaste, infatigable observateur de nos petits tourments. Présenté à la Berlinale dans la section Forum en 2018.

Nos offres d'abonnement

abonnement

annuel

69,99 € /an

  • 2 MOIS OFFERTS

  • PAS DE RECONDUCTION TACITE

  • + DE 1000 FILMS SÉLECTIONNÉS

  • NOUVEAUX TITRES & CYCLES CHAQUE SEMAINE

  • ​3 ÉCRANS EN SIMULTANÉ

  • ​STREAMING ET MODE DÉCONNECTÉ

abonnement

mensuel

6,99 € /mois

  • 7 JOURS D'ESSAI OFFERTS 
    (pendant lesquels vous ne serez pas débités )​
  • SANS ENGAGEMENT

  • + DE 1000 FILMS SÉLECTIONNÉ

  • NOUVEAUX TITRES & CYCLES CHAQUE SEMAINE

  • ​3 ÉCRANS EN SIMULTANÉ

  • ​STREAMING ET MODE DÉCONNECTÉ

Vous avez un bloqueur de publicités activé.
Certaines fonctionnalités du site peuvent être perturbées, veuillez le désactiver pour une meilleure expérience.