Viva Laldjérie

Réalisation

Pitch

Sous pression terroriste, deux femmes se réfugient dans un hôtel situé au centre d'Alger. Goucem, la fille âgée de 27 ans, s'est fabriqué une apparence de vie "normale" en travaillant pour un photographe. Elle partage par ailleurs sa vie entre un homme marié et généreux et des week-ends chauds en boîte de nuit. Devant la télévision, Papicha, la mère, vacille entre peur et nostalgie d'un passé heureux de danseuse de cabaret. Portrait d'une ville à travers trois femmes insoumises : la maman, la fille et la putain, et un seul mot d'ordre, "vivre" ! Avant "Délice Paloma", l'Algérie de Nadir Moknèche et de Biyouna prenait déjà des couleurs flamboyantes...

Actions utilisateurs

Voir la fiche technique

Acteurs :

Equipe du film :

Dates :

Informations techniques :

  • : Couleur
  • : Long metrage
  • : Arabic

Bandes annonces et photos

Thèmes du film

Thèmes

On vous en parle

Ils en parlent

  • Télérama

    Télérama

    " Nadir Moknèche, c'est toute la force de son deuxième film, reste résolument au niveau de l'humain. Il filme Alger et ses habitants avec une tension communicative. Ce sont des "hittistes", ces jeunes chômeurs adossés au mur (...). C'est enfin une menace sourde : disparitions en pleine rue, police dépassée ou corrompue.  (...) Un autre film algérien avait donné cette impression de vie et de vérité : Omar Gatlato, de Merzak Allouache, chronique intimiste et impressionniste des années FLN. Près de trente ans plus tard, Viva Laldjérie revêt la même importance : exprimer la réalité d'un peuple, alors que l'espoir (une accalmie du terrorisme) le dispute à la peur. Un peu plus que du cinéma, au fond."

    Aurélien Ferenczi, Télérama
  • TéléCinéObs

    TéléCinéObs

    "Ce beau film pétri d'humanisme est en quelque sorte à l'Algérie ce que Satin rouge était à la Tunisie : une subtile exaltation de la liberté au féminin."

    Jean-Philippe Guérand, TéléCinéObs
  • Première

    Première

    "Viva Laldjérie épouse le malaise diffus mais souvent comique d'une Algérie d'aujourd'hui en quête de repères éthiques ou politiques, ose s'attaquer à la représentation sexuelle et fait le portrait sensible de trois femmes. Le charme agit."

    Sophie Grassin, Première
  • Les Inrockuptibles

    Les Inrockuptibles

    "Viva Laldgérie est un film qui compte et qui touche. Parce qu'il contribue, avec une belle sensualité, à l'indispensable pluralité des représentants du monde."

    Serge Kaganski, Les Inrockuptibles
  • Positif

    Positif

    "... une oeuvre qui ne cesse de se déployer, qui ne cesse de s'attarder sur les personnages secondaires (le générique comprend pas moins de 58 acteurs), qui tente le polar, tourne alternativement autour de la comédie et de la tragédie, et jouit de sa propre profusion."

    Eric Derobert, Positif
  • Le Point

    Le Point

    "Lucide, parfois amer, mais résolument combatif, Viva Laldjérie filme sans concessions la réalité et les ambivalences d'un pays. Ce à quoi sert aussi le cinéma..."

    Olivier De Bruyn, Le Point

Vous en parlez

  • 10/08/10 | elPoto
      8/10

    A voir !

Affiche

Viva Laldjérie

Produits

Location

  • windows
  • mac
  •  COMPATIBLE

Achat

  • windows
  •  COMPATIBLE
    WINDOWS UNIQUEMENT

Restez connectés sur UniversCiné

Newsletter

Top

Top des ventes

  • 1 Arrête ou je continue

    de Sophie Fillières
    à partir de 4.99€
    Arrête ou je continue
  • 2 Gloria

    de Sebastián Campos (Lelio)
    à partir de 4.99€
  • 3 Week-ends

    de Anne Villacèque
    à partir de 4.99€
  • 4 Free Fall

    de Stephan Lacant
    à partir de 4.99€
  • 5 At Berkeley

    de Frederick Wiseman
    à partir de 4.99€

Communauté

Faites votre cinéma

  • ekidin au sujet de : Ida

      8/10

    sublime!