Joyeux Noël : 1 film loué = 1 film offert

Norway of Life {Den brysomme mannen}

Réalisation

Norvège - 2006 - 1h35min - Comédie - Suspense 

Pitch

Andréas Ramsfjell arrive en bus dans une station essence située au milieu de nulle part, non loin d’une ville qui pourrait être Oslo. Un homme l’accueille et le conduit à son appartement. On lui donne un travail et il commence à vivre dans cette nouvelle ville. Mais très vite, Andréas se rend compte qu’il y a quelque chose qui cloche ; tout n’est pas aussi parfait qu’il n’y paraît. Les habitants sont gentils, ils lui parlent, mais Andréas se sent isolé. Personne n’a l’air de comprendre ce qu’il ressent. Andréas décide de quitter la ville et il découvre que c’est impossible. De désespoir, il se jette sous une rame de train de banlieue. A son horrible stupéfaction, il réalise qu’il ne peut pas mourir. Les Gardiens qui veillent au bon fonctionnement de la ville le surveillent de très près et le trouvent bien dérangeant. Il faut qu’Andréas respecte les règles, comme tout le monde. Il fait la connaissance d’Hugo, un homme qui a les mêmes aspirations que lui. Hugo a découvert une fissure dans le mur de sa cave d’où s’échappe une musique merveilleuse. Et si elle venait de « l’autre » monde ? Ils élaborent un plan pour s’évader…

Actions utilisateurs

Voir la fiche technique

Acteurs :

Equipe du film :

Dates :

Informations techniques :

  • : Couleur
  • : Long metrage
  • : Norvégien

Bandes annonces et photos

On vous en parle

Ils en parlent

  • Télérama

    Télérama

    "Avec jubilation, le réalisateur effleure le fantastique pour créer un burlesque qui s'étire, enfle, gonfle pour exploser lors de la scène du métro, petit bonheur de nonsense.

    Ce que nous dit en définitive ce film zozo et malin, c'est que l'homme, cet « animal étrange », comme disait Tchekhov, ne se satisfera jamais d'un bonheur qu'on lui impose. Andreas, par exemple, se met obstinément à creuser un trou dans un mur pour atteindre l'ailleurs. Faire surgir un monde moins parfait, mais où il sera plus vivant. Et voilà, peu à peu, qu'il entre en résistance et qu'il défie, une fois de plus, la grande machine à décerveler décrite par Orwell et Bradbury.

    Qu'a-t-il à y gagner ? Quelques rires d'enfant qui lui manquent. Une tablette qui aurait vraiment le goût du chocolat. L'espoir, en somme..."

    Pierre Murat, Télérama
  • Brazil

    Brazil

    "Le film est intrigant, hypnotisant (...) Une méchante réussite."

    Cédric Janet, Brazil
  • Première

    Première

    "Imaginez une version nordique d'Un jour sans fin. Mais sans espoir (...) Selon ses convictions ou sa culture, on peut interpréter Norway Of Life de deux façons : la possibilité d’un monde kafkaien ou un cauchemar Ikea, aboutissement d’une logique marketing poussée à l’absurde. "

    Gérard Delorme, Première
  • L'Écran Fantastique

    L'Écran Fantastique

    " Un périple entre la Quatrième dimension et Jacques Tati, mais à l’intérêt inégal. "

    Emmanuel Denis, L'Écran Fantastique

Vous en parlez

Affiche

Norway of Life

Produits

Location

  • windows
  • mac
  •  COMPATIBLE

Achat

  • windows
  •  COMPATIBLE
    WINDOWS UNIQUEMENT

Restez connectés sur UniversCiné

Newsletter

Top

Top des ventes

Communauté

Faites votre cinéma

  • Yonas au sujet de : Xenia

      10/10

    Film vivifiant.. Un rayon de soleil dans ce monde de plus en plus gris...