Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Antoine Raimbault : "Un Dupond-Moretti de cinéma, qui n'est pas lui."

VIDEO [2018, 39'] Tout a été repris avec exactitude, dans Une intime conviction : le nom de Jacques Viguier et de tous les autres protagonistes, à commencer par celui de maître Dupont-Moretti, le nom d'une affaire qui a tenu la France en haleine. Tout est donc vrai oui, mais tout est aussi fiction. Le réalisateur Antoine Raimbault a en effet allié le sérieux des faits et de la procédure (à l'opposé du spectaculaire américain en la matière) à la fantaisie de la fiction (l'invention du personnage de Nora, joué par Marina Foïs, entre autres) pour faire de son premier film un véritable thriller à la française. En compagnie de son acteur principal, Olivier Gourmet, et d'un spectateur un peu particulier, Éric Dupont-Moretti lui-même, Antoine Raimbault se livre à un échange passionnant avec le public, pour raconter sa manière de filmer la justice française, de la critiquer aussi et de montrer les vertus du doute dans une machine trop souvent broyeuse d'hommes.

 

Fictionnels et fantasques ou au contraire sobres et factuels, retrouvez notre catalogue dédié aux films sur la justice : 

La justice à l'écran chez UniversCiné