Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

C'est compliqué d'adapter Dostoievski !

Pourquoi adapte-t-on si peu Dostoievski au cinéma ? Kaurismäki a essayé et arrive finalement à la même conclusion qu'un Hitchcock se confiant à Truffaut : c'est trop compliqué !

Le jeune Kaurismäki avait décidé de relever le défi; son deuxième long-métrage serait une adaptation d'un livre réputé impossible à transposer au cinéma :  Crime et châtiment. Dans sa note d'intention, le cinéaste cite l'écrivain russe : " C'est une affaire fantastique, sombre, une affaire moderne, un cas de notre époque où le coeur humain est trouble, où l'on cite la phrase selon laquelle le sang "rafraîchit", où l'on prêche que tout dans la vie est dans le confort"; puis Kaurismäki  définit son film d'un laconique " Crime et châtiment est un hommage à cet âge d'or où il suffisait d'un seul meurtre pour faire un film policier".