Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Christophe Cognet - Filmer, c'est parfois boxer

A l'occasion du festival Cinéma du Réel, sept documentaristes évoquent leurs grands principes de réalisation à travers des moments-clefs de leurs films. Aujourd'hui Christophe Cognet évoque un moment particulièrement délicat du tournage de Parce que j'étais peintre, sorti cette année. Ou comment le montage permet de régler des comptes sans user des poings.

Dans Parce que j'étais peintre, Christophe Cognet part sur les traces fragiles d'artistes déportés ayant laissé à la postérité de très rares dessins. il questionne le statut exceptionnel de ces images, à la frontière entre l'oeuvre d'art et le témoignage dans un film à la rigueur exemplaire. Alors que son corpus devait se limiter aux dessins effectués dans les camps, l'un des artistes qu'il rencontre l'invite à filmer une toile peinte en 1961. Ce tableau représente une chambre à gaz.

Sur UniversCiné, découvrez jusqu'au 30 avril une large sélection de films présentés cette année au Cinéma du Réel.