Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Anthony Asquith
Réalisateur
Sa biographie

Il échappa cependant rapidement à sa formation aristocratique et, encore plus précoce qu'Alfred Hitchcock, signa son premier long métrage, Un drame au studio (Shooting Stars) en 1927, à 25 ans. Mais c'est avec son quatrième film, A Cottage on Dartmoor (1929), qu'il s'affirme comme un des réalisateurs anglais à l'avenir le plus assuré ; à la charnière des deux époques – comme Chantage d'Hitchcock, le film sera tourné en deux versions, une muette et une sonore -, Cottage est un très bel exemple du niveau d'excellence auquel la science du montage était parvenue à cette date : brillant de tous les feux de l'écriture muette, il inaugure une narration déjà très moderne à laquelle il ne manque que la parole. Une parole qu'Asquith utilisera rapidement : en 1931, Tell England, sur le débarquement allié à Gallipoli pendant la première Guerre mondiale (Peter Weir reprendra l'événement en 1983), fait preuve d'une maîtrise étonnante chez un cinéaste aussi jeune. On connaît mal ses autres titres d'avant-guerre (la seconde), à l'exception de Pygmalion, qu'il cosigne en 1938 avec Leslie Howar...
En savoir plus
Réalisateur (2)