Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Charles Binamé
Directeur Photo • Réalisateur
Sa biographie

Les documentaires qu'il réalise à l'époque pour Radio-Quebec sont des portraits de Pierre Vallières, de Paul-Émile Borduas et de Denis Vanier, entre autres, portent déjà sa griffe. En 1993, après un séjour de trois ans en Angleterre, où il complète sa «formation» en publicité, il réalise Blanche, la suite des Filles de Caleb, une télésérie pour laquelle il recevra le Gémeaux de la meilleure réalisation et le FIPA d'or à Cannes. Puis naissent coup sur coup, pour le grand écran, les films C'était le 12 du 12 et Chili avait les blues (1994) et Eldorado (1995) où il retrouve ses acteurs de Blanche, Pascale Bussières, Pascale Montpetit et Robert Brouillette. En 1996, il réalise la série Marguerite Volant, puis signe Le cœur au poing (1997) et La beauté de Pandore (2000). En 2001, il revient au documentaire avec Gauvreau ou l'obligation de la liberté, primé aux Gémeaux dans la catégorie meilleure réalisation. Il réalise le remake de Séraphin, d'après l'oeuvre de Claude-Henri Grignon, l'un des plus grands succès populaires québécois et sa version de Un homme et son péché bat lui...
En savoir plus