Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Amos Kollek : "J'aime les personnages qui sortent des sentiers battus, qui cherchent, tentent des expériences, choquent..."

Le cinéaste israélien de Sue perdue dans Manhattan dresse un nouveau portrait de femme. Il expose ses motivations et son choix d'acteurs sur un ton décalé et humoristique.

 

M. Kollek, qu'est-ce qui vous a poussé à réaliser Queenie in Love ?

Rien. Je suis tombé du lit et me suis cogné la tête contre un truc dur.

Non, sérieusement...

En fait, j'avais envie de faire un film sur une jeune femme un peu dingue, mais très séduisante et toujours imprévisible. J'aime les personnages qui sortent des sentiers battus, qui cherchent, tentent des expériences, choquent... à condition qu'ils aient un coeur. Moi-même, je suis un être en marge.

Pourquoi avez-vous choisi Valerie Geffner et Victor Argo ?

Valerie a une beauté très particulière. Elle est complètement extravagante. Elle a un allure hors du commun tout à fait intéressante. Elle est belle, mais d'une beauté un peu décalée. Elle est très sexy... mais elle m'a confié qu'elle avait envisagé de devenir rabbin en Israël ! C'est une actrice new-yorkaise, tout juste sortie de la Julliard School. Victor Argo est un acteur formidable. Il donne à Horace une grande solidité mêlée à une profonde émotion.

D'où est venue l'histoire ?

Je l'ai lue dans le New York Times et l'ai adoptée.

Sérieux...

Non, j'ai rencontré plusieurs femmes comme ça. Vingt-quatre ans, c'est un âge bizarre. Il faut prendre des décisions. Que va-t-on faire ? Se marier ? Etre star ? Travailler dans le social ? Tout est possible, mais comment choisir ? New York est une ville si intense, si rapide qu'il est difficile d'y voir clair. Il y a sans doute pas mal de moi-même dans le personnage d'Horace. Le scénario s'est pratiquement écrit tout seul.

Et les autres ?

Que des comédiens new-yorkais formidables. Louise Lasser et Mark Margolis jouent le rôle de deux gangsters à la retraite qui cherchent leur place dans le monde et tentent de se faire quelques dollars. Il y a aussi Austin Pendleton et David Wike. Et ma fille de 6 ans, qui apparaît dans une scène...

Oui, d'accord... Avez-vous envie de dire autre chose sur le film ?

Quel film ?

Queenie in Love...

C'est une comédie.