Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

François Schuiten : "Je ne cherche pas forcément à faire une belle image"

VIDEO | 2012, 12' | Co-auteur avec Benoît Peeters des Cités Obscures, le dessinateur belge François Schuiten est l'un des prestigieux invités du Festival Travelling Bruxelles à Rennes, du 7 au 14 février 2012. Célèbre pour ses bandes-dessinées, François Schuiten participe aussi depuis longtemps à l'architecture de certains films où, dit-il, les signes visuels sont forts : Toto le héros et Mr Nobody de Jaco van Dormael, Taxandria de Raoul Servais,  ou...  Gwendoline de Just Jaeckin. Et une image forte n'est pas forcément une "belle image". Dans mon travail, explique-t-il, je passe beaucoup de temps à enlever, à épurer. Au cinéma, il s'agit parfois de créer de minutieux systèmes d'échos et de correspondances entre les couleurs et les espaces...", comme dans le cinéma de Melville, Lynch ou Tati qu'il admire particulièrement.

 

Et sur Universciné ?

les films Belges ne sont pas les derniers pour la vod ! Notre sélection : 5 films de belgitude absolue.

- Eldorado, de Bouli Lanners

- Max et bobo, de Frédéric Fonteyne

- L'Enfant, de Luc et Jean-Pierre Dardenne

- Camping cosmos, de Jan Bucquoy
 
- La Régate, de Bernard Bellefroid

La playlist de François Schuitten sur Universciné :

- Le Journal d'une femme de chambre, de Luis Bunuel

- Le Cercle rouge, de Jean-Pierre Melville

- Monsieur Klein, de Joseph Losey

- Lost in la Mancha (le récit-making of du tournage inachevé du "Don Quichotte" de Terry Gilliam)

- Mulholland drive, de David Lynch

 

Vous avez un bloqueur de publicités activé.
Certaines fonctionnalités du site peuvent être perturbées, veuillez le désactiver pour une meilleure expérience.