Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Ignacio Vilar : "A Esmorga appartient au patrimoine universel"

VIDEO|2016, 12'| En adaptant le roman d'Eduardo Blanco Amor, écrivain Galicien exilé en Argentine sous Franco, Ignacio Vilar remet au premier plan un texte publié dans la clandestinité et longtemps diffusé sous le manteau. Le cinéaste évoque ici sa découverte d'A Esmorga à l'âge de quinze ans et l'importance de ce texte bien au-delà des frontières galiciennes.

A voir également, notre entretien avec Ignacio Vilar autour du film Sicixia, présenté à Toulouse lors de l'édition 2016 du Festival Cinespaña.