Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Pete Travis : " Sur l'IRA, vous êtes en devoir de faire le meilleur film possible."

Fiction/documentaire, Omagh décrit les conséquences d'un acte terroriste commis par un groupe dissident de l'IRA. Le réalisateur, le producteur et l'un des acteurs expliquent leur démarche au sein d'un contexte social et politique délicat et encore brûlant.

Il y a trois ans, Paul Greengrass (réalisateur de Bloody Sunday et producteur d'Omagh) a contacté Michael Gallagher et le Groupe de soutien et d'entraide d'Omagh pour obtenir leur aide. Sans leur consentement, ce film n'aurait jamais pu aboutir.

Paul Greengrass : Il y a deux événements qui encadrent le conflit d'Irlande du Nord : le Bloody Sunday et Omagh. Ils ont fait prendre conscience à tout le monde qu'il fallait que le conflit s'arrête. L'attentat d'Omagh reste le crime le plus effroyable du conflit d'Irlande du Nord.

C'est un événement d'autant plus tragique qu'il est survenu au moment où les gens commençaient à espérer que les affrontements sanglants qu'ils avaient connus toute leur vie touchaient à leur fin. La demande de justice qu'a portée le Groupe de soutien et d'entraide d'Omagh suite à cette tragédie symbolise l'espoir pour nous tous.

Après mon premier film sur l'Irlande du Nord Bloody Sunday, c'était important pour moi de conclure avec celui-ci... J'étais conscient de la difficulté de trouver le moment opportun pour faire un film sur un sujet aussi sensible. Naturellement, les familles veulent faire le deuil de leurs proches dans l'intimité.

Mais les familles du Groupe de soutien et d'entraide d'Omagh sont dans l'arène médiatique depuis cinq ans. Elles ont fait campagne, et bientôt, elles seront au tribunal. C'est pourquoi nous avons eu le sentiment que le moment était venu de raconter leur histoire, pour que tout le monde puisse comprendre leur combat.

Durant la réalisation d'Omagh, Don Mullan (co-producteur) a rempli le rôle crucial de liaison avec les familles des victimes. Il décrit sa première rencontre avec les familles d'Omagh comme un moment douloureux.

Don Mullan : Les réactions des familles rencontrées ont été diverses. Celles qui s'étaient constituées parties civiles contre les responsables de l'attentat et qui avaient assigné en justice le gouvernement britannique et la police d'Irlande du Nord savaient que le film pourrait jouer un rôle important ; celui d'informer le public irlandais, britannique et international de leur combat pour la justice et contre l'impunité.

Tandis que d'autres familles, pour lesquelles le souvenir était encore trop douloureux, ont préféré ne pas participer au film. Cela allait de celles qui étaient opposées au projet à celles qui nous ont souhaité bonne chance, mais ont préféré ne pas s'impliquer davantage, car cela leur aurait été trop pénible.

Nous avons aussi consulté de nombreux responsables religieux ou issus de la société civile d'Omagh et tous nous ont fortement encouragé dans notre démarche. Omagh, peut nous forcer à voir la fragilité du processus de paix et nous rappeler un passé que nous ne voulons pas revivre, c'est aussi l'histoire poignante du traumatisme d'une famille et de sa guérison.

Pete Travis (réalisateur) : Nous avons beaucoup discuté du scénario avec les familles, pour leur dire exactement comment elles seraient représentées. Lorsque vous représentez des personnes réelles, il faut être sensible à leur vision des événements, être capable d'adopter leur point de vue et de les impliquer dans le processus de création.

Il faut être prêt à raconter leur histoire aussi honnêtement que possible. Vous êtes en devoir de faire le meilleur film possible. Omagh a été filmé, caméra épaule, sans éclairage et sans artifices à Dublin et ses alentours dans la ville de Navan. Michael, le père d'Aiden, a été choisi comme personnage central, car il est devenu porte-parole de la campagne, sa famille et lui ont accepté que leur histoire soit racontée. J'ai découvert McSorley qui interprète Michael Gallagher dans le film de Paul Greengrass Bloody Sunday.

McSorley (acteur) : Michael Gallagher a quelque chose de très particulier : une sorte de charisme tranquille et discret. Sa femme dit qu'il est capable de dire à des politiques rompus à l'art du discours des choses comme : " vous êtes sûr de ce que vous dites ? " Sa simplicité peut mettre très mal à l'aise les responsables auxquels il demande des réponses.

Omagh c'est l'histoire sanglante de l'Irlande du Nord du point de vue des gens ordinaires qui en sont les vraies victimes. On y voit comment ces gens refusent de se laisser abattre et forgent des relations durables au-delà des nations, des classes et des religions. Cette histoire a quelque chose d'universel.

Vous avez un bloqueur de publicités activé.
Certaines fonctionnalités du site peuvent être perturbées, veuillez le désactiver pour une meilleure expérience.