Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Jerzy Skolimowski
Réalisateur • Scénariste
Sa biographie

Il y a du funambule et du danseur chez Skolimowski. Mais aussi du poète et du boxeur ou même, pourquoi pas, du jazzman. En fait, dès Walkover, son second film, le polonais volant joue cartes sur table. Son personnage principal, en l'occurence lui-même, puisque déjà il est devant et derrière la caméra, est bien tout cela à la fois. Quand au metteur en scène, son double, il nous éblouit par son talent à l'état pur, comme s'il était né avec le cinéma dans le sang. Rarement, on aura vu un tel déploiement de virtuosité, pourtant jamais gratuite, à part chez Orson Welles en personne. Plus d'une fois on pense dans Walkover à La Soif du mal et à son générique plan-séquence en forme de compte à rebours. Car, dans le film de Skolimowski, tout est affaire de course contre la montre. Vivre et filmer d'un seul tenant, c'est se battre contre le temps. Chaque plan séquence est donc comme un coup de dés ou une arabesque dont on ne sait jamais quel va être le point d'aboutissement ou d'arrêt. De même, le boxeur du film attend l'heure de son anniversaire ou du train pour Varsovie. Il ne cesse d...
En savoir plus