Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Philippe Faucon
Réalisateur • Scénariste
Sa biographie

Il fait la rencontre d’Humbert Balsan qui produira presque tous ses films dont son premier long métrage, L’Amour, qui remporte le Prix Perspective du cinéma français lors du Festival de Cannes en 1990. L’année suivante, il tourne pour la télévision Sabine, d’après un récit d’Agnès L’Herbier, qui remporte un grand succès critique et qui permettra au film de sortir en salles. Ce film confirme son aisance à filmer la jeunesse et l’adolescence avec une grande justesse, en évitant toute sentimentalité. Il révèle une jeune comédienne, Catherine Klein, qui écrit avec lui et interprète le rôle titre du film suivant : Muriel fait le désespoir de ses parents. « Ce qui m’intéresse, ce sont les enjeux de lutte. L’adolescence, c’est l’âge où l’on éprouve le besoin de s’affirmer et d’entrer dans la vie et où se posent pour la première fois ces enjeux. J’aime filmer des gens en situation soit de se battre, soit de s’affirmer. » (Philippe Faucon) Les critiques soulignent son talent à « attraper le réel » : « Philippe Faucon est un cinéaste beaucoup trop discret pour qu’on omette ...
En savoir plus