Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Cannes 2013 — Jane Campion : "J'étais terrifiée par les acteurs"

VIDEO | 2013, 10' | Succédant à Moretti, Cronenberg, Varda ou encore Bilge Ceylan, Jane Campion (seule femme palmée d'Or à ce jour avec La Leçon de piano) a reçu hier le Carrosse d'or à Cannes, , distinction décernée par ses pairs de la Quinzaine des réalisateurs.. L'événement a été l'occasion d'une rencontre avec le public, orchestrée par le critique Michel Ciment, durant laquelle il fut question de sa Nouvelle-Zélande natale et de ses premiers pas de cinéaste en étudiante mal-aimée.

Enfant de la balle bringuebalée à travers la Nouvelle-Zélande par des parents qui y firent entendre Shakespeare pour la première fois, Jane Campion a évité autant que faire s'est pu de suivre l'exemple. Très vite hostile à "cet univers où toute la journée on se donne du chéri" et parce qu'elle est née dans ce pays où "aucun enfant ne se dit qu'il va rester toute sa vie", elle part. C'est pour l'Europe aux anciens parapets : Rome, où les murs ont une histoire, Londres, où une descente de flics dans son appartement lui apprend que ses colocs refourgaient de la coke. La voilà livrée à elle même, solitaire, sans maison, comme une pierre qui roule.

Entre temps, l'étudiante en anthropologie ("pour être dans la vérité des choses, pas dans la fantaisie où baignaient mes parents") devient étudiante en art puis, par la passerelle de l'animation, bascule dans le cinéma. Retour au jeu, aux histoires qu'on raconte pour un public et retour de l'enfant rebelle qui voulait être plus sérieuse que ses parents. Retour relatif, cependant car c'est en Australie que Jane Campion elit domicile. C'est là qu'elle devient cette cinéaste dont l'exil, réel ou intérieur, est une préoccupation centrale, qui raconte des histoires de femmes fortes dans des univers masculins impitoyables mais qui voudrait qu'on arrête de lui rappeler qu'elle est une femme. Jane Campion ne fait pas un cinéma de femme. Elle fait du cinéma, point.

Pierre Crézé