Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

 
“Les questions restant sans réponses au cinéma sont celles qui ont le plus d'effets sur nous.” Le mystère, voilà l’ingrédient phare d’Atom Egoyan. Le cinéaste canadien scrute les psychologies et les dérèglements intérieurs, avec l’art de poser des questions laissées ensuite en suspens. Imbibant son œuvre d’éléments autobiographiques, il retourne, d’un film à l’autre, sur les traces de son Arménie natale, s’appuyant sur son épouse devenue muse, Arsinée Khanjian. Retour en cinq films sur les premières années d’Atom Egoyan.
 
Next of Kin (1984)
 
Qui n’a jamais rêvé de pouvoir changer de famille ? En pleine vidéothérapie avec ses parents, Peter Foster commet l’impensable en profitant d’un cas d’abandon d’enfant pour fuir ses névroses familiales et intégrer une famille arménienne. Une folie lui donnant la liberté de choisir sa réelle identité et de créer, par le mensonge, sa vérité. Le cinéaste place là la captation vidéo et sonore comme outil de référence pour étudier l’incommunicabilité des êtres et la famille en crise.
 
The Adjuster (1991)
 
Noah Render, assureur expert en sinistres, trouve sa raison d’être en se mettant au service des victimes. Peut-être un peu trop. Englué dans ces fragments d’existences, il erre auprès d’âmes en peine, mais c’est bientôt sa vie - et celle de sa femme - qui se retrouve secouée… Inspiré de l’incendie de la maison d’enfance du cinéaste, le film, à l'ambiance doucereuse, est porté par Elias Koteas et Arsinée Khanjian, en héros ordinaires d’un monde absurde.
 
Calendar (1993)
 
De rendez-vous ratés en bouteilles de rouge vidées, les photos du calendrier défilent sur le frigo, et avec elles le souvenir d’une romance épuisée. Le temps de douze tableaux, Atom Egoyan retrouve son Arménie natale pour mettre en scène son propre couple, qui s’effrite dans la fiction. Devant comme derrière la caméra, il utilise une double temporalité pour un film intimiste, étudiant avec humour les rapports amoureux et les origines familiales.
 
Exotica (1994)
 
Toucher… Mais qu’avec les yeux. À la nuit tombée, Christina se dénude sur la scène de l’Exotica, ondulant des hanches pour les clients - et surtout Francis - sous les yeux jaloux d’Eric, l’animateur. Construit comme un strip-tease, le film effeuille ses mystères dans une parenthèse de désir tournant à l’obsession, rythmée par le triangle d’amour entre Bruce Greenwood, Elias Koteas et Mia Kirshner, hypnotique.
 
De beaux lendemains (1997)
 
Au détour d’une route de montagne enneigée, le bus scolaire dévie vers une pente mortelle. Perplexe face au fatum de cet accident, un avocat - incarné par la sagesse enragée d’Ian Holm - fait irruption au village pour donner une voix à la colère des parents, et fuir les dérèglements de sa propre vie. Inspiré de l'œuvre de Russell Banks, Atom Egoyan signe là sa première adaptation et gagne une notoriété internationale avec le Grand prix du Jury au Festival de Cannes.

Nos offres d'abonnement

abonnement

annuel

69,99 € /an

  • 2 MOIS OFFERTS

  • PAS DE RECONDUCTION TACITE

  • UNE SÉLECTION DE + DE 1000 FILMS*

  • NOUVEAUX TITRES & CYCLES CHAQUE SEMAINE

  • ​3 ÉCRANS EN SIMULTANÉ

  • ​STREAMING ET MODE DÉCONNECTÉ

*Retrouvez les films auxquels vous avez accès dans l'onglet "abonnement". L'abonnement n'est pas valable sur les films de l'espace "à la carte", dont les dernières nouveautés.

abonnement

mensuel

6,99 € /mois

  • 7 JOURS D'ESSAI OFFERTS

  • SANS ENGAGEMENT

  • UNE SÉLECTION DE + DE 1000 FILMS*

  • NOUVEAUX TITRES & CYCLES CHAQUE SEMAINE

  • 3 ÉCRANS EN SIMULTANÉ

  • STREAMING ET MODE DÉCONNECTÉ

 *Retrouvez les films auxquels vous avez accès dans l'onglet "abonnement". L'abonnement n'est pas valable sur les films de l'espace "à la carte", dont les dernières nouveautés.

Vous avez un bloqueur de publicités activé.
Certaines fonctionnalités du site peuvent être perturbées, veuillez le désactiver pour une meilleure expérience.