Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Françoise Romand : retour aux sources

Qu'elle suive une transsexuelle normande et communiste de 55 ans (Appelez-moi Madame - 1986) ou deux fillettes anglaises échangées à la naissance (Mix-Up ou Méli-mélo - 1985), Françoise Romand poursuit dans ses documentaires une même obsession, cette quête d'identité et de reconnaissance qui traverse chaque être humain...

"Je n'ai remarqué que plus tard que ces vies trouvaient un écho dans mon histoire personnelle" nous dit la cinéaste. De cette histoire, il est alors question explicitement dans Thème-je (à voir sur UniversCiné) où ses déchirements amoureux croisent son roman familial et... ces deux documentaires : Mix-Up et Appelez-moi Madame.  Retour sur le début d'une filmographie passionnante et trop méconnue où hommes et femmes se redécouvrent soudain et se redéfinissent en plein cours de leur vie.

 

Dans une seconde partie, Françoise Romand navigue dans le catalogue d'UniversCiné et vous recommande quelques films qu'elle a particulièrement aimés :

Les Petites Marguerites de Věra Chytilová

Home d'Ursula Meier

Solutions locales pour un désordre global de Coline Serreau

Les Habitants de Alex Van Warmerdam

Adieu, plancher des vaches d'Otar Iosseliani

et Satin Rouge de Raja Amari