Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Marguerite Duras
Auteur • Scénariste
Sa biographie

Il y a des romanciers qui réalisent des films et des cinéastes qui écrivent des romans. Dans la très petite catégorie des premiers d'entre eux, ceux qui ont mené, en parallèle à l'écriture, une véritable activité de cinéastes, Marguerite Duras est assurément la plus productive. Si Jean Cocteau n'a tourné que six longs métrages en trente ans et Alain Robbe-Grillet dix en quarante-quatre ans, Marguerite Donnadieu (son patronyme véritable), née le 4 avril 1914 et disparue le 3 mars 1996, en a tourné quinze en moins de vingt ans. Non compris quatre courts et six scénarios réalisés par d'autres. Entre 1960 (Hiroshima mon amour, d'Alain Resnais) et 1985 (Les Enfants, son ultime film), il ne se passa pas une année sans que son nom apparaisse sur une couverture ou sur un générique. Liant étroitement ces deux pratiques. adaptant à l'écran ses propres textes ou publiant ses scénarios, elle a élaboré une œuvre parmi les plus personnelles du dernier demi-siècle – rarement une écriture, sur papier ou sur pellicule, a été aussi reconnaissable : il y a une musique Duras, que l'on n'avait jama...
En savoir plus