Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Philippe Garrel
Réalisateur • Scénariste
Sa biographie

Baignant dans la marmite, il est encore adolescent lorsqu'il réalise ses premiers courts métrages, en 1964, et n'a pas 20 ans lorsqu'il signe ses deux premiers longs, Anémone (avec Anne-Aymone Bourguignon, future Anémone) et Marie pour mémoire, tous les deux présentés en 1968. Une telle précocité semble annoncer une carrière fertile. Mais Philippe Garrel, familier du milieu parisien de l'avant-garde picturale, musicale (il aura une longue liaison avec Nico, du Velvet Underground), théâtrale (il suit la troupe du Living Theatre, qu'il filmera en 1977) et cinématographique, choisit un cinéma à la première personne, dégagé de toute convention et de toute référence à la réalité des années 70, tourné avec ses amis de Montparnasse, Jean-Pierre Léaud, Zouzou, Pierre Clémenti, Jean-Pierre Kalfon, Nico, Laurent Terzieff, Bernadette Lafont. Un cinéma de poésie, qui ne s'embarrasse pas d'une narration classique, ne se soucie guère du spectateur – la plupart des titres tournés entre 1970 et 1978, La Concentration, Le Révélateur, Le Lit de la vierge, La Cicatrice intérieure, Les Haute...
En savoir plus