Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Catégorie : Films (4)
Afficher par
  • de Jean-Pierre Dardenne Luc Dardenne • Belgique • France - 2019 - 01h25m00
    Idir Ben Addi  •  Victoria Bluck  •  Claire Bodson  •  Olivier Bonnaud  •  Myriem Akheddiou  •  Othmane Moumen

    En Belgique, aujourd’hui, le destin du Jeune Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie. Prix de la mise en scène au festival de Cannes 2019 .

  • Tesnota • de Kantemir Balagov • Russie - 2016 - 01h58m00
    Darya Zhovner  •  Olga Dragunova  •  Veniamin Kats  •  Artem Tsypin  •  Nazir Zhukov

    1998, Nalchik, Nord Caucase, Russie. Ilana, 24 ans, travaille dans le garage de son père pour l'aider à joindre les deux bouts. Un soir, la famille et les amis se réunissent pour célébrer les fiançailles de son jeune frère David. Dans la nuit, David et sa fiancée sont kidnappés et une rançon réclamée. Appeler la police est exclu. Comment faire pour réunir la somme nécessaire et sauver David ?

  • Saul Fia / Son of Saul • de László Nemes • Hongrie - 2015 - 01h47m00
    Géza Rôhrig  •  Sándor Zsótér  •  Todd Charmont  •  Marcin Czarnik  •  Levente Molnar  •  Urs Rechn  •  Éva Kelényi

    Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau. Membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination, Saul travaille dans l’un des crématoriums quand il découvre le cadavre d’un garçon dont il veut absolument sauver le corps pour lui offrir une véritable sépulture. Grand Prix du festival de Cannes 2015, Oscar du meilleur film étranger 2016.

  • de Alain Cavalier • France - 1985 - 01h34m00
    Catherine Mouchet  •  Hélène Alexandridis  •  Aurore Prieto  •  Ghislaine Mona  •  Clémence Massart  •  Nathalie Bernart  •  Jean Pélégri  •  Michel Rivelin  •  Pierre Baillot

    Lisieux 1888. Thérèse Martin a 15 ans et rêve d'entrer au Carmel où sont déjà ses deux sœurs. Après maintes difficultés, Thérèse intègre le couvent. Elle y mourra de tuberculose en 1897. Alain Cavalier bannit ici toute représentation spectaculaire, pour donner à voir avec évidence et simplicité des gestes, des visages, des objets du quotidien, dans une photographie sublime.