Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Jean-Pierre Marielle : "Quoi faire d'autre ?"

VIDEO | 2014, 6'| Tueur ? Jean-Pierre Marielle a préféré faire l'acteur mais il serait bien incapable de dire pourquoi, ni d'expliquer à quoi tient cet art qu'il dit "mineur" et qu'il a pourtant porté aux sommets, sans en avoir l'air, dans des films extrêmement populaires (aux côtés de Jean-Paul Belmondo, Annie Girardot, Jean Rochefort, Philippe Noiret...) comme dans des pièces de Tchekhov et Pinter. Le public l'a adoré dans ses rôles où, incroyablement grossier, tendre ou délirant, il a incarné l'amour de la vie jusqu'au tragique, comme dans Tous les matins du monde, d'Alain Corneau. Brève rencontre au festival d'Amiens, en novembre 2014, où un hommage lui est rendu.

Homme cultivé qui ne porte pas sa culture en bandoulière, amateur éclairé de jazz, grand lecteur érudit, patient philosophe du quotidien, Marielle fait partie, excusez du peu, de notre roman national, tout en ayant su garder, au fil des ans, une grande part de mystère. C’est la marque des plus grands acteurs, que celle d’habiter notre histoire, sans jamais nous imposer leur présence ni leur touche-pipi freudien (...)

Il était grand temps que ce jazzman de la comédie trouve refuge à Amiens. Il y est d’ores et déjà comme chez lui. Mais c’est à nous, d’abord, qu’il rend hommage. Et à tous ceux pour qui le grand cinéma veut encore dire quelque chose.

Nous avons bâti cette rétrospective avec l’ami Laurent Chollet et avec l’œil avisé de Jean-Pierre Marielle. Les sacrifices furent nombreux et les dilemmes légion (...) Traverser la filmographie de Marielle, c’est recomposer une histoire secrète du cinéma, et la France qui va avec. Ainsi, de Jean-Daniel Pollet à Noémie Lvovsky, en passant par Claude Berri, Bertrand Tavernier, Joël Séria, Claude Sautet, Bertrand Blier, Alain Corneau, Patrice Leconte ou Chantal Akerman, c’est un univers tout entier qu’il transporte avec lui, et une certaine idée de l’homme. Ceux qui y trouveraient à redire sont un peu… comme la lune.

Fabien Gaffez

Festival International du Film d'Amiens, 2014