Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Jean-Pierre Melville
Réalisateur • Scénariste
Sa biographie

... depuis Jim Jarmusch et John Woo qui donnent leur propre version du Samouraï (avec Delon, en 1967), façon hip-hop ou façon triades chinoises, en passant par Tarantino dont pratiquement tous les films doivent quelque chose à Melville (la dilatation du temps, l'importance du vêtement/emblème du personnage, les mots contredits par les images... quand ce n'est pas une silhouette précise qui est citée telle l'infirmière blonde venue pour administrer la piqûre fatale dans Kill Bill, réplique stylisée de Deneuve dans Un flic. Il y aurait de quoi remplir de nombreuses listes si l'on voulait relever tous les emprunts, hommages et citations, avoués ou non, à Melville par les cinéastes d'aujourd'hui soucieux d'écriture cinématographique autant que de captiver leur public. Car Melville s'était vite donné comme objectif de satisfaire le public, impérativement, concevant ses films comme des "pièges à spectateurs". Il avait ainsi tiré de l'échec de Deux hommes dans Manhattan, la leçon de ne plus jamais filmer la flânerie, ni une "quête" (dont l'aboutissement est trop souvent décevante...
En savoir plus
Réalisateur (7)
Acteur (3)
Scénariste (7)
Monteur (1)

louis-mathieu_melville-l-homme_premiers-plans

louis-mathieu_melville-l-oeuvre_premiers-plans